Lexique
Pour correspondre: edit-art@wanadoo.fr

Saint-Ouen-la-Thène, église Saint-Alban.
Cette église romane qui se trouve aujourd’hui lentement sauvée de la ruine, par l’action de chantiers de jeunes, comporte un portail ouest flanqué de deux arcades aveugles assez profondes.
L’ensemble, à voussures nues encadrées d’une moulure en pointe de diamant, est surmonté de la traditionnelle corniche à mordillons et de sa fenêtre axiale dans le pignon.
Intérieurement la nef comporte trois travées marquées par des colonnes engagées. Un arc en tiers-point, porté par des colonnes engagées dont les chapiteaux montrent des dragons, donne accès au sanctuaire proprement dit.
L'église romane désaffectée depuis 1946, est ornée de 22 modillons dont quelques-uns vantent la vigueur sexuelle de nos ancêtres; ces pierres sculptées censées représenter des scènes du chemin de croix, représentent des postures sexuelles dignes du Kamasoutra. Ces sculptures érotiques ont été érigées il y a une vingtaine d'années par une équipe de jeunes charentais au moment de la réfection de l'église, en honneur à toutes celles qui ont été détruites pendant la période puritaine du XIXe siècle.











Choisissez votre ville

Haut de page